Marques

  • A.1710

    A.1710

    Située au coeur du domaine de l’Habitation du Simon, sur la commune du François, la distillerie A1710 est le fruit d’un long travail d’études et de recherches. Passionné par son pays et son savoir-faire, Yves Assier de Pompignan, son fondateur, a conçu cet ensemble en étant guidé par la recherche de l’excellence technique ainsi que par l’exploration des saveurs et des goûts. Son objectif n’est autre que révéler le caractère extraordinaire et exclusif des rhums A1710. Sa distillerie, la première à ouvrir après plus d’un siècle de fermetures successives, est aussi le symbole d’une renaissance pour la Martinique. La marque A1710 et son logo rappellent d’ailleurs l’union entre le dur travail de la terre, illustré par le serpent venimeux, qui faisait jadis des ravages parmi les coupeurs de cannes, et l’artisanat symbolisé par le « A ». Tout commence en effet dans les parcelles de cannes à sucre qui se situent autour de l’Habitation du Simon. La parcelle de cannes à sucre bio est, quant à elle, plantée au sein du domaine. En raison de la nature du terrain et afin de préserver la qualité des cannes, la coupe est effectuée manuellement tout au long de l’année, selon les besoins de la production, de la météo et de leur maturité. Les cannes coupées à la main sont acheminées à la maison du Moulin, au coeur du domaine, où elles sont broyées par un moulin à trois rolls, semblables à ceux utilisés depuis le XIXe siècle.

  • Ableforth's

    Ableforth's

    Même avant qu’il ait obtenu son titre de “Professeur”, Cornelius Ableforth était déjà un innovateur avec un brin de folie. Il rêvait de diriger un grand laboratoire rempli de béchers, d’éprouvettes, de plantes et de spiritueux. Ainsi, durant l’automne 2011, ses rêves devinrent réalité avec la sortie de son « Bathtub Gin ». L’infatigable professeur continue désormais de créer tout ce qu’il peut imaginer, que cela soit une absinthe distillée à froid titrant 91,2% ou un gin vieilli en fût. Rien ne l’empêche d’aller au bout de ses projets. Avec sa panoplie d’outils et de ressources, il a fait renaître les spiritueux du passé au plus grand bonheur des connaisseurs exigeants. Les infusions, les distillations et le génie du professeur assurent la complexité et la richesse des saveurs de chaque bouteille produite. Nous attendons donc sa prochaine création avec émerveillement et trépidation !

  • Alpha Spirit

    Alpha Spirit

    Avoir l’ALPHA SPIRIT c’est casser les codes. Pour notre part, c’est sur le marché du Gin que l’on veut bousculer les concepts et sortir des carcans du classicisme presque automatique. Pour nous le Gin c’est d’abord une toile blanche sur laquelle on peut s’exprimer, un spiritueux à part entière qui a besoin d’être interprété dans sa simplicité. Un spiritueux moderne en quête de reconnaissance

    Véritable projet de vie, l’objectif est clairement entrepreneuriat, le désir de vivre de sa passion, de pouvoir s’exprimer et de pouvoir fédérer autour du produit aussi. Cela fait des années que l’on rêvait de cette distillerie, on l’a imaginé des centaines de fois et aujourd’hui elle a pris vie. Une expérience extra et unique !

    Dans cette idée, on désire créer un univers qui nous est propre, aimer notre Gin c’est avoir l’ALPHA SPIRIT. Pour cela on va travailler en mode créativité

  • Amrut

    Amrut

    Véritable révélation, le single malt Amrut est indéniablement le fleuron du whisky indien. Grand consommateur de whisky, ce sous-continent est également un grand pays producteur. Néanmoins seul Amrut revêt les qualités nécessaires à sa commercialisation en Europe. Fondée en 1948 quelques mois suivant l'indépendance de l'Inde, cette société basée à Bangalore dans le sud du pays produit un whisky dans les règles de l'art écossais. Ses chais, qui contiennent principalement des fûts de bourbon, sont grâce à leur position (environ 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer) et le climat tropical environnant de véritables accélérateurs de vieillissement, cas unique dans l'univers des single malts.

  • Ardbeg

    Ardbeg

    La distillerie Ardbeg élabore le single malt le plus tourbé d'Ecosse. Par le passé, l'absence de ventilation dans les fours de séchage du malt retenait la dumée de tourbe, expliquant ainsi le caractère très tourbé de son single malt. Les single malts Ardbeg allient à une rusticité pleine de charme, une grande finesse et une grande richesse d'exprésion.

  • Armorik

    Armorik

    Construite en 1900 à Lannion en Bretagne la distillerie Warenghem  produit du whisky à partir des années 80 et est aujourd'hui la plus ancienne distillerie française. C'est aussi la première distillerie française à avoir proposé des 10 ans d'âge.

  • Arran
  • Asta Morris
  • Awen

    Awen

    Awen Nature est une distillerie artisanale bretonne située à La Bouëxière, dans l'Ille-et-Vilaine. Elle propose des produits de qualité, tout en ayant une démarche respectueuse de l'environnement.

    Une très belle découverte pour moi.

  • Bally

    Bally

    En 1917 Jacques Bally rachète l'habitation Lajus au Carbet, qu'il transforme pour en faire la distillerie Bally. Vendue en 1996 au groupe Rémy Cointreau, l'habitation Lajus reste cependant propriété de la famille Bally.

  • Beluga

    Beluga

    Beluga est la Vodka ultra-premium n°1 en Russie, à la qualité irréprochable.

    La Maison élabore elle-même ses eaux-de-vie de malt, à partir d’un procédé traditionnel presque oublié des distilleries.Les eaux-de-vie de malt sont issues d’un blé 100% naturel, sans ferment artificiel. Une distillerie fondée en 1900 au cœur de la Sibérie, Mariinsk, produit la Vodka Beluga. Elle extrait l’eau des sources artésiennes les plus pures, à 300 mètres de profondeur, pour produire ses Vodkas.

    Un savoir-faire de fabrication exceptionnel : avant de bénéficier d’une maturation longue de plusieurs semaines, les Vodkas sont filtrées plusieurs fois dans du sable quartz, puis dans du charbon végétal.

  • Ben Nevis

    Ben Nevis

    Rachetée par le groupe Nikka en 1989, cette distillerie écossaise-l'une des plus vieilles d'Ecosse-fut la première distillerie à produire à la fois du whisky de malt et du whisky de grain. Elle fut aussi l'une des rares à abriter en son sein des alambics traditionnels de type pot still, avec un alambic à colonnes de type Coffey Still (démantelés depuis 1981). Si la majorité des stocks sont gardés en fûts de Xérès, certains fûts de bourbon sont récemment apparus sur le marché du whisky de négoce.

  • Benjamin Kuentz

    Benjamin Kuentz

    Editeur de whisky français, Benjamin Kuentz sélectionne et élabore avec les distilleries françaises des whiskys élégants et uniques.

  • Benromach

    Benromach

    La distillerie Benromach fût fondée en 1898 et achetée par le respectable écossais Gordon&McPhail en 1993. Son premier whisky mis en bouteille date de 2004. Au travers de Benromach, Gordon&Mcphail a souhaité revenir au style typique des Speysides avant les années 60, des whiskys d'une belle finesse avec une pointe de fumé. 

  • Berry Bros & Rudd

    Berry Bros & Rudd

    Berry Bros&Rudd est le plus ancien marchand de vins et spiritueux d'Angleterre. Fournisseur de la couronne d'Angleterre, il est aussi le créateur du Blend Cutty Sark.

  • Bielle

    Bielle

    Fondée à la fin du 19ème siècle sur le plateau de Bielle sur l'île guadeloupéenne de Marie-Galante, cette distillerie antillaise perpétue une tradition de fabrication de rhum agricole au pur jus de canne. Attentive à l'environnement, elle utilise un processus naturel d'évaporation par les plantes.

  • Blanton's

    Blanton's

    Premier bourbon à avoir été mis en bouteille fût par fût (single barrel) en 1983, Blanton's a révolutionné l'American whiskey. Il est élaboré au sein de la distillerie Buffalo Trace située au coeur du Kentucky. Ce straight bourbon porte le nom du colonel Blanton qui dirigea la distillerie de 1912 à 1953. Le créateur de Blanton's s'est inspiré de son prédécesseur, tirant profit de l'abandon du principe de rotation des fûts pour que chaque barrique acquière un profil aromatique unique. Blanton's offre ainsi un registre précis et gourmand de céréales, d'épices, de fruits confits, d'agrumes et de fleurs dans ses différentes expressions.

  • Bruichladdich

    Bruichladdich

    Bruichladdich, une des seules distilleries à entièrement imaginer, distiller, vieillir et embouteiller ses Whiskies et son Gin sur l’île d’Islay, petite île reculée au large des côtes écossaises, à l’écosystème unique. La production annuelle est estimée à moins de 1% des volumes des grandes distilleries, garantissant une attention particulière sur chacune des bouteilles.

    Précurseur et explorateur en garantissant à 100% la traçabilité de l’orge, des fûts et des assemblages.Un savoir-faire local qui se transmet de génération en génération, à l’image d’Adam Hannett qui a grandi sur cette île. Avant de devenir Maître Distillateur en 2015, Adam Hannett était d’abord guide à la distillerie, puis responsable du brassage, de la distillation, et finalement du vieillissement. Un statut de Maître Distillateur mérité par des années de labeur.

    Familial et artisanal en étant le premier employeur privé d’Islay avec environ 90 salariés et le partenaire exclusif de 17 fermes locales, cultivant cette orge unique. Toutes ces matières sont travaillées avec une main d’œuvre artisanale aidées par des équipements datant de l’époque Victorienne.

    Des whiskies élaborés à partir de 70% d’orges Ecossaises et de 30% d’orges d’Islay, ainsi que d’eau de source d’Islay, sans aucune filtration à froid ni d'ajout de colorant, afin de conserver les huiles naturelles, d’apporter de la texture, du gras, et de garder toute l’aromatique du whisky.

    Un Gin, le premier et l'unique d’Islay, élaboré à partir de 22 plantes locales (baies, pétales et feuilles) cueillies a la main qui subliment 9 autres botaniques importées (baies, écorces et graines).

  • Buffalo Trace

    Buffalo Trace

    Cuvée emblématique de la distillerie du même nom, Buffalo Trace est un grand classique du whiskey américain. Créé en 1999, ce Kentucky Straight Bourbon produit à partir d'un mash bill de maïs(80%), de seigle(10%) et d'orge(10%) est un assemblage d'eaux-de-vie de la distillerie ayant entre 8 et 12 ans d'âge, et issues d'une trentaine de fûts à chaque fois. Pendant longtemps presque introuvable en dehors des Etats-Unis, il est enfin disponible en Europe, dans une nouvelle version, mise en bouteille à 40% (au lieu de 45% en Amérique)

  • Bunnahabhain

    Bunnahabhain

    La distillerie de Bunnahabhain se trouve sur la côte nord-est de cette île enchanteresse. Les vents océaniques chauds qui balaient le bruit de l'île et traversent le paysage accidenté jusqu'à la distillerie, qui protège les fûts pendant leur maturation pour en faire des malts distinctifs.

    L'emplacement idyllique de Bunnahabhain (prononcé Bu-na-ha-venn et signifiant embouchure de la rivière en gaélique) a été découvert en 1881 lorsque le seul véritable moyen d'accéder à ce coin isolé de l'île était par la mer. Aujourd'hui encore, les aventuriers seront récompensés par la découverte des nombreuses couches subtiles de ce malt accueillant.

  • Cadenhead's

    Cadenhead's

    La société a été fondée en 1842 par William Cadenhead sur Netherkirkgate à Aberdeen. A l’époque, ce n’est qu’une simple épicerie qui vend aussi du vin et du whisky. Elle déménagera à plusieurs reprises avant de s’installer définitivement sur The Royal Mile, la grande artère d’Édimbourg. Pèlerinage obligatoire si vous êtes de passage dans la capitale écossaise ou si l’envie vous prend de remonter le temps. Depuis son rachat en 1972 par la société J & Mitchell (qui possède aussi les distilleries Springbank et Glengyle), rien n’a probablement changé. A cette époque, et alors que Cadenhead – plus ancien embouteilleur indépendant écossais en activité – était l’un des rares à se risquer sur le marché des single malts, la société commercialisait déjà des whiskies presque tels qu’ils étaient dans la barrique : sans coloration artificielle, sans filtration à froid et simplement réduit à 46%. C’est toujours le cas aujourd’hui pour les gammes Small Batch et Single Cask Range et même très souvent encore plus radical avec de nombreux embouteillages au degré naturel, que ce soit dans la gamme Creations ou dans la bien nommée Single Cask Strength Range. On trouve de tout chez Cadenhead et bien souvent que le meilleur. Que ce soit du whisky ou du rhum car l’embouteilleur écossais se targue de posséder quelques très jolis fûts de rhums dans son incroyable stock d’eaux-de-vie.

  • Centenario

    Centenario

    La Fabrica National de Liquor (FANAL) a été créée en 1850. C’est l’une des plus anciennes distilleries toujours en activité sur le continent américain. Propriété de l’état du Costa Rica, elle se situait à San José jusqu’à son déménagement au début des années 80 à Grecia, à une heure de route au nord de la capitale. Son produit phare, boisson nationale du pays, s’appelle le Cacique Guaro. C’est une sorte de rhum blanc très doux, distillé à partir de cannes à sucre récoltées dans la province du Guanaste. Depuis 1985, la Fanal élabore aussi Centenario, un rhum destiné à l’exportation. Une nouvelle fois, la mélasse est produite localement à partir de deux variétés de cannes à sucre, castilla et criolla. Après fermentation, la distillation s’opère dans deux type d’alambics : en colonne et en continu pour des distillats légers qui titrent 96% et en alambics à repasse équipés de retort pour des eaux-de-vie plus complexes affichant 80%. Après assemblage, les rhums sont enfûtés en ex-fûts de bourbon avec… du sucre, 40g par litre. Autre particularité, la marque a mis en place un système de solera pour uniformiser le vieillissement de ses rhums. Le distillat remplit les barriques en haut de la pyramide alors que l’on soutire le rhum à embouteiller par le bas. Plus la solera comporte de niveaux, qui se remplissent par trop-plein de l’étage supérieur, et plus les spiritueux soutirés sont âgés. C’est ainsi que Centenario joue sur les mots et le compte d’âge puisque le numéro auquel font référence les embouteillages indique un âge maximum (et théorique) de vieillissement. Ce qui ne les empêche pas d’être parfaitement fondus, équilibrés. Et délicieux.

  • Chantal Comte

    Chantal Comte

    Grand nom du rhum depuis 1980, cette négociante française est issue d'une famille installée aux Antilles depuis plus de 50 ans. Elle a beaucoup oeuvré pour rendre le rhum populaire en métropole, avec ses productions bien sûr, mais aussi grâce à un travail pédagogique auprès des chefs étoilés pour donner au rhum la place qu'il mérite à côté des autres grandes eaux-de-vie.

  • Chef et sommelier
  • Compass Box

    Compass Box

    Depuis une dizaine d’années, ce négociant indépendant londonien a fait de l’assemblage de whiskies achetés auprès de grandes maisons sa spécialité, jusqu’à devenir maître du genre. C’est d’ailleurs sa philosophie: revaloriser l’assemblage comme un travail d’artisan digne et noble, loin de l’image industrielle qu’il a tendance à véhiculer.

  • Daftmill
  • Dalmore

    Dalmore

    Dalmore can boast of having the oldest stills in the Highlands, one of which has been in operation since 1874. Different "spirit stills" are used and this unique combination allows to obtain a very balanced and incredibly complex single malt. To age his whisky, Dalmore uses a large part of sherry barrels of a great variety: Oloroso, Amoroso, Methuselah... from the Gonzales Byass bodega in Andalusia. An exceptional partnership in every respect. Once the whisky has reached maturity, the different types of casks are blended to give birth to one of the expressions of the range, all resting for an additional period of four months to promote the marriage and harmony of flavours.

  • Damoiseau

    Damoiseau

    Damoiseau fêtera l’année prochaine ses 75 ans puisque c’est en 1942 que Roger Damoiseau (père) fit l’acquisition du domaine agricole de Bellevue. Pas étonnant donc que l’année 2016 soit celle de tous les investissements : remise en ordre et toilettage sérieux de la gamme, reconstruction et agrandissement du site de production. Il faut dire que Hervé (qui dirige) et Jean-Luc (qui distille) Damoiseau ont de grande ambition pour leur distillerie : passer d’une production de 3 millions de litres d’alcool pur à 6 millions d’ici les cinq prochaines années. Un vrai pari sur l’avenir mais la société est déjà devenue le premier producteur de rhum dans les Antilles Françaises (devant Saint James) et les fondations sont solides. Damoiseau est le leader incontesté en Guadeloupe avec une part de marché qui atteint les 50%. La marque est distribuée dans une quarantaine de pays et le développement à l’international est loin d’être achevé. La distillerie produit des rhums beaucoup plus légers que ses petits confrères dans la région. Grâce à ses deux colonnes de distillation très modernes à 26 plateaux (11 de concentration et 15 d’épuisement), le distillat est recueilli entre 80 et 89%, contre 70-75% traditionnellement dans l’appellation rhum agricole. Ce qui lui confère ce goût – floral et fruité – beaucoup plus accessible au plus grand nombre et bien dans l’air du temps. A côté de cela, Damoiseau n’a rien perdu de son caractère traditionnel. La distillerie est la dernière en activité de Grande Terre (l’aile droite de l’île en forme de papillon). Une curiosité si l’on sait que c’est pourtant ici que la canne à sucre était historiquement implantée. Les sols très calcaires sont parfaitement adaptés à la culture de la canne, en particulier la B 80 689, une canne blanche originaire de la Barbade. En revanche, l’absence de rivières, et plus généralement d’eau, ont empêché le développement des activités de distillation. Damoiseau veille sur plus de 3 000 fûts de rhums en vieillissement, un stock considérable qui lui permet de commercialiser de nombreux et délicieux millésimes.

  • Depaz

    Depaz

    Depaz, le « rhum au goût de montagne », possède deux plantations sur un terroir volcanique pour un total de 250 hectares de champs de canne, l’une proche de Saint-Pierre et l’autre sur le versant atlantique de la Montagne Pelée, plus exposé à la pluie. Deux types de cannes y sont cultivées : la fameuse canne bleue (60 % de la production), parfaitement adaptée à ce terroir martiniquais, et la canne cannelle. La grandeur des terres volcaniques donne un pouvoir minéral aux cannes situées sur la jupe du volcan qui développent ainsi un bouquet doux et fruité avec des notes minérales. Le rhum en sort enrichi en esters lourds qui contribuent à son élégance. C’est qu’il faut se montrer à la hauteur de son terroir et surtout de son histoire, débutée en 1651 soit une décennie après la première plantation sucrière de l’île, un domaine qui a su renaître de ses cendres après la dramatique éruption de 1902. En tout, ce sont 20 000 tonnes de cannes qui sont nécessaires à la production annuelle de 2 200 000 litres à 55 % de la distillerie. C’est une femme qui en est le maître de chai, un fait rare dans l’industrie des spiritueux et une première dans l’histoire du rhum AOC ; Nora Carrion-Martinez, ingénieure en procédés et technologies chimiques formée à Cuba dans les années 1980. Dès son arrivée en Martinique en 1990, elle est littéralement tombée sous le charme du rhum agricole et cela fait maintenant plus de vingt ans qu’elle travaille pour la distillerie Depaz. Elle revendique clairement son approche féminine du rhum pour y apporter une nouvelle esthétique. On doit lui reconnaître une grande réussite tant les deux marques qu’elle supervise, Depaz et Dillon, reçoivent une véritable pluie de récompenses : pas moins de huit médailles au dernier concours général agricole sur vingt-cinq attribuées aux rhums AOC en 2016 ! Si Depaz utilise essentiellement des fûts de type américain et français pour ses vieillissements, elle expérimente actuellement des finitions avec des fûts spéciaux.

  • DHG

    DHG

    Le Domaine des Hautes Glaces est une ferme-distillerie de montagne située au coeur des Alpes françaises, sur les flancs de l'Obiou. A partir des céréales cultivées et transformées dans ce lieu,

    le Domaine des Hautes Glaces développe une gamme de single malt élaborés dans le respect de la terre, des hommes et du temps.

  • Diplomatico
  • Domaine Coquerel

    Domaine Coquerel

    En 1937 René Gilbert père fonde les Calvados Gilbert, connus aujourd’hui sous le nom de Maison Coquerel.

    Nos eaux-de-vie sont reconnues AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) et chacune de nos pommes proviennent des meilleures variétés qu’offrent la Normandie.

    Tous les vergers avec lesquels nous avons choisi de travailler sont certifiés par l’INAO (Institut National des Appellations d’Origine).

    Les Calvados de notre Maison sont distribués dans une vingtaine de pays à travers le Monde et se sont vu décernés plus d’une centaine de médailles dont à 5 reprises le grand prix d’honneur du président de la République récompensant la meilleure cave de Calvados.

  • Douglas Laing

    Douglas Laing

    Etabli depuis 1948 à Glasgow, cet embouteilleur indépendant propose une sélection variée et des séries de grande qualité, la distillerie disposant encore de fûts des distilleries les plus prestigieuses comme Talisker, Ardbeg, Glenfarclas... La maison continue d'étoffer sa gamme avec de nouvelles collections.

  • Drumshanbo

    Drumshanbo

    Créateur de nouvelles recettes, inventeur, expérimentateur - PJ Rigney rêvait de construire sa propre distillerie, mais pas n'importe laquelle. L'emplacement était crucial : il devait être sauvage, non entretenu, au cœur de l'Irlande rurale. Un lieu de curiosité et d'inspiration, entouré par la nature, immergé dans une riche histoire. Il a découvert le magnifique village de Drumshanbo, sur les rives du Lough Allen, au pied de Sliabh an Iarainn (la Montagne de fer), et PJ savait qu'il avait trouvé l'emplacement de sa distillerie. La distillerie commença la distillation en 2014 en créant l'excellent gin Drumshanbo Gunpowder.

  • Elijah Craig

    Elijah Craig

    Elijah Craig fait partie d'une petite série de whiskeys américains dont les marques, créées par la société Heaven Hill, rendent hommage aux pionners historiques du bourbon. Elijah Craig était un révérend américain d'origine écossaire auquel on a souvent attribué la création du bourbon et qui produisait du whiskey depuis au moins 1795.

  • Elixir Distillers

    Elixir Distillers

    Elixir Distillers met en bouteilles certains des meilleurs whiskies du marché britannique depuis plusieurs années. La société distribue une grande variété de whiskies sous trois marques exclusives : The Single Malts d'Ecosse, Elements of Islay et Port Askaig.

  • Fuji Sarankou

    Fuji Sarankou

    Elaboré au pied du mont Fuji au sein de la distillerie Fuji Gotemba qui maîtrise l’intégralité du processus de production. La distillerie, appartenant au groupe Kirin connu en France poursa bière japonaise éponyme, a été créée en 1970 et a commencé à distiller en 1973. Au pied du Mont Fuji, dans la ville de Gotemba, la distillerie profite d’un environnement unique en son genre. La région est abondante en eau provenant du volcan dont la composition basaltique est une des plus riches au monde. L’air est également frais avec une température moyenne aux alentours de 13°, la distillerie étant située à 12 km du pic du volcan, environ 620 m au-dessus du niveau de la mer. Enfin, l’humidité ambiante, due à la brume que l’on peut souvent apercevoir sur le volcan, est idéale pour le vieillissement du whisky. Durant la production, la distillerie prend en charge tout le processus de fabrication, du brassage jusqu’à l’embouteillage, pour des whiskies de malt, mais aussi trois types de whiskies de grain grâce à trois techniques de distillation différentes. Un savoir-faire qui lui a permis de se distinguer avec son Small Batch 25 ans élu meilleur whisky de grain au monde au World Whiskies Awards en 2016.

  • Gelas

    Gelas

    Si on retrouve des traces de la famille à partir de 1246, et dans celle du Mousquetaire du Roi D’Artagnan (né Charles de Batz), c’est véritablement vers la moitié du XIXème siècle que la famille Gélas lie son destin avec celui de l’Armagnac.

    Guillaume Gélas, tonnelier de son état, cède en 1865 son affaire à son fils Baptiste. Ce dernier créé la Maison Gélas, il emménage

    dans les locaux actuellement occupés et il démarre une activité d’élaboration et de négoce d’armagnacs.En 1910, son fils Louis prend la direction de l’entreprise et acquiert une propriété plantée de vigne à Manciet, le Château de Martet, toujours dans le giron familial. Homme public, il occupera des fonctions d’élu dans sa ville et au niveau départemental.

    Après la seconde guerre mondiale, Pierre succède à son père Louis et donne à la maison familiale, une dimension internationale.

    Il est le premier négociant gersois à ouvrir en 1950 son activité au négoce de vins et de divers spiritueux: Les Caves de Baptiste étaient nées !

    Il révolutionne son époque en présentant en exclusivité des Armagnacs issus des terroirs du Bas Armagnac et de la Ténarèze à leur degré naturel de vieillissement et sans réduction. Cette sélection unique de propriétaires lui confère une notoriété sur les plus grandes tables françaises et étrangères.

    Aujourd’hui, son fils Philippe, représentant la quatrième génération de la famille Gélas, dirige la société depuis fin 2001. Il perpétue l’esprit novateur de ses aïeux en initiant des armagnacs mono-cépages, affirmant ainsi la différence de la Maison Gélas : l’Armagnac Autrement….

  • Glann Ar Mor

    Glann Ar Mor

    Située à Pleubian dans les Côtes d'Armor en Bretagne, la distillerie de Glann Ar Mor a été ouverte en 1999 par Jean et Martine Donnay. La localisation de Glann Ar Mor apporte un effet bénéfique sur le vieillissement des fûts de la distillerie, leur permettant malgré un jeune âge d'offrir une rondeur et une palette arômatique bien développées.

  • Gordon & Macphail

    Gordon & Macphail

    Cette maison de négoce est sans aucune doute l’une des plus réputées en Ecosse. Ce qui la distingue des autres ce n’est pas son âge (elle est la plus ancienne), mais sa maitrise totale du vieillissement en fût. Gordon & MacPhail est la seule maison à faire remplir ses propres fûts choisis soigneusement à cette fin par les distilleries elles-mêmes, plutôt que de tout simplement acheter ce que leur proposent ces derniers. Ceci leur permet de déterminer à l’avance, et avec beaucoup de précision, combien d’années nécessitera la maturation idéale de tel ou tel whisky.

  • Grosperrin

    Grosperrin

    Rien ne prédestinait Jean Grosperrin à s’installer à Cognac. Ouvrier agricole, berger, tondeur de moutons, il rachète à un bouilleur ambulant de Lorraine trois alambics, avec lesquels il va d’ateliers en ateliers pour distiller la mirabelle, la prune, le coing, etc. Quelques années plus tard, il les revend pour partir travailler à Cognac comme distillateur. Au début des années 90, il devient courtier de campagne. De par son métier, Jean va dans les endroits les plus reculés de l’appellation, à la rencontre des petites exploitations familiales, à la recherche des lots les plus rares. En 1999, lassé de voir partir dans les assemblages géants des lots d’exception, Jean achète pour lui quelques fûts de vieux cognacs, que la famille met en bouteilles de manière artisanale. Fait nouveau à Cognac, l’histoire de chacun de ces lots est racontée, et leur âge est précisé. L’histoire des Cognacs Grosperrin commence. En 2003, Jean prend sa retraite et son fils, Guilhem, reprend le flambeau. Son projet s’inscrit dans la continuité. Passionné, il fait sienne la profession de foi de son père : témoigner sans artifice du patrimoine charentais ». Il reprend le carnet de courtier de son père et l’enrichit à son tour de découvertes exceptionnelles, en particulier lors d’héritages familiaux et de successions confidentielles. Guilhem décide de maîtriser tout ou partie des vieillissements, en respectant l’histoire de chaque cognac pour mieux la révéler. Il sélectionne des parcelles et initie des contrats avec des viticulteurs de qualité. Il part à la rencontre des amateurs du monde entier, et réhabilite un chai du XIXe siècle sur les quais de la Charente, dans le but de retrouver les conditions de vieillissement qui contribuèrent à la renommée des premiers négociantséleveurs, les pionniers de l’appellation. Dans les chais des cognacs Grosperrin, chaque lot se fait le témoignage vivant d’une parcelle, d’un terroir, d’une histoire passée, à travers l’instantané d’un millésime ou d’un fût unique, soigneusement sélectionné. Les Cognacs Grosperrin sont vendus en France dans les meilleurs établissements, ainsi que dans une trentaine de pays auprès d’importateurs choisis. 

  • Heaven Hill

    Heaven Hill

    Heaven Hill est sans conteste le plus grand producteur de bourbon indépendant et le septième plus grand producteur de spiritueux des Etats-Unis. Très attachée à ses racines, la distillerie emploie exclusivement du maïs en provenance des larges plaines entourant la distillerie. Autre particularité. Heaven Hill utilise les mêmes proportions de céréales pour l'élaboration de tous ses straight bourbons. Elijah Craig, Old Fitzgerald et Evan Williams. Heaven Hill peut également se targuer avec Bernheim Original d'avoir remis au goût du jour une catégorie de whiskey depuis longtemps disparue, le straight wheat whiskey.

  • Hine

    Hine

    Cela fait plus de deux siècles que la famille Hine se passionne pour le cognac. En effet, c’est en l’an 1791, en plein trouble révolutionnaire, ue débarque Thomas Hine en France pour apprendre l’art d’élaborer le cognac chez le négociant qui fournit son père en Angleterre, lui-même un grand amateur de l’eau-de-vie charentaise. Thomas épouse en 1796 la fille de ce négociant et, grâce à son génie commercial et sa maîtrise des langues française et anglaise, il prend la tête de cette maison de négoce fondée en 1763. Sa spécialité est alors d’élaborer des cognacs sur mesure pour les marchands de vins et spiritueux anglais, en quelque sorte de la haute couture des eaux-de-vie. En 1817, cette maison prend le nom de Thomas Hine & Cie. Cinquante ans plus tard, en 1867, son fils Isaac Georges fait enregistrer le fameux emblème de la marque Hine : son cerf à la tête tournée vers l’Angleterre, inspiré d’un animal prestigieux censé apporter chance et bons présages, le White Hart ou daim blanc, inspiré d’une légende de la région dont était originaire Thomas Hine. Six générations se sont succédées pour ouvrir de nombreux marchés comme les Etats-Unis au sortir de la Prohibition puis la Chine dès les années 1950. En 1962, c’est une véritable consécration lorsque la maison est choisie comme fournisseur officiel de la Reine Elizabeth II d’Angleterre et obtient ainsi le droit d’apposer le sceau royal ou royal warrant sur les flacons de la marque, distinction renouvelée tous les cinq ans sans discontinuer depuis lors. En 2004, Hine devient bien plus qu’une maison de négoce en se portant acquéreur d’un domaine de 120ha à Bonneuil dont 70ha plantés de vignes dans le premier cru du cognac, la Grande Champagne. C’est ainsi qu’est proposée depuis l’an dernier une cuvée millésimée issue exclusivement des domaines Hine en série limitée qui vient compléter les assemblages issus de Fine Champagne (Grande et Petite Champagnes) et de Grande Champagne dont la réputation n’est plus à faire grâce au talent de Eric Forget, maître de chai.

  • House Of Mc callum
  • HSE
  • ICHIRO'S MALT
  • KAVALAN

    KAVALAN

    La distillerie de Kavalan, du nom d'une ancienne tribu qui résidait dans la région, est située au nord-est de l’île de Taïwan. Fondée par le groupe King Car, Kavalan n'a pas hésité à faire appel aux meilleurs experts de l'industrie, affirmant dès le départ la volonté de produire un whisky d’une qualité exceptionnelle. C'est donc avec l'aide de Jim Swan que la distillerie a produit la première goutte de son new-make le 11 mars 2006 et a commercialisé son tout premier whisky sur le marché en décembre 2008. En sélectionnant leurs meilleurs fûts, les single casks Kavalan se sont très vite fait remarqués et ont déjà remporté de nombreuses médailles. L'IWSC à nommé KAVALAN "Whisky Producer of the Year"  en 2016 et en 2017 et "distillerie de l'année" en 2017.

  • Kilchoman

    Kilchoman

    La distillerie écossaise de l'île d'Islay, fondée en 2005, est construite sur le modèle d'une "ferme distillerie" du 19ème siècle: en effet, plus d'un tiers de l'orge utilisé pour la fabrication du whisky est cultivé par la ferme sur les terres tourbées d'Islay et malté à la distillerie-notamment pour produire la version iconique 100% Islay. Le reste provient de la malterie de Port Ellen.

  • Kilkerran
  • Kintra

    Kintra

    Kintra est un petit embouteilleur hollandais. Chaque année il propose une dizaine d'embouteillages bruts de fût de whisky et de rhum. Par ces embouteillages, il nous fait découvir des produits uniques et authentiques.

  • L'Esprit

    L'Esprit

    Christian Prodhomme créa en 2007 un cave à whisky à Rennes. Fort de son succès et grâce à son expérience de quatre ans en Ecosse au sein du magasin The Whisky Shop à Edimbourg, Christian Prodhomme décida de créer sa propre marque d'embouteillage indépendant. C'est ainsi qu'en 2010 les premiers embouteillages fûrent créés.

  • L.N Mattei
  • La Favorite
  • Laphroaig
  • Le Gus't

    Le Gus't

    Travaillant dans une société familiale, Amaury Markey sélectionne avec passion et soin des fûts exceptionnels de whiskys et de rhums. C'est un grand plaisir pour moi de proposer les produits Le Gus't, gages de qualité.

  • Ledaig
  • Les G.S.H

    Les G.S.H

    Ni un digestif, ni même un spiritueux, commençons par rétablir la vérité sur cette superbe boisson nippone, héritage d’une tradition vieille de plus 2000 ans. Non, le saké n’est ni brassé, ni vinifié, ni distillé, mais issu de fermentations complexes à partir d’eau et de riz. Ce processus unique, appelé sakéification, impose de transformer en même temps et dans une même cuve l’amidon du riz en sucres et les sucres en alcool. En fonction des qualités d’eau, de riz, des savoirs-faire et des typicités régionales, on obtient une myriade de saveurs et de textures différentes, qui font du saké un formidable complément au vin. Industriel, dites-vous ? Que nenni ! Sa production est constellée parmi plus de 1300 producteurs au Japon, la plupart étant de petites maisons traditionnelles et familiales appelées « sakagura ». La préfecture d’Hiroshima, représentée ici par quatre maisons de saké, propose exclusivement des sakés de catégorie supérieure de type « junmai » (sans alcool ajouté). La haute technicité des producteurs, la qualité des ingrédients sélectionnés, le taux de polissage du riz élevé pour éliminer certains éléments, sont des composantes essentielles de son succès. Son rayonnement s’étend sur tout le Japon et au-delà : ce sont les producteurs d’Hiroshima qui furent des pionniers du saké de type « ginjo », les plus raffinés et les plus aromatiques en vogue partout au Japon et dans le monde. Du « junmai » le plus simple et le plus accessible au « ginjo » d’exception que représente la catégorie « daiginjo » (grand ginjo en japonais) en passant par les « junmai » supérieurs (tokubetsu junmai) ou de méthode ancestrale (kimoto), tous les styles sont représentés dans la sélection qui suit. Plus d’excuse donc pour ne pas ouvrir sa bouteille de saké, puisque grâce à son incroyable complexité, il s’apprécie avant, pendant, et après les repas. Pour le service, un verre à vin fera parfaitement l’affaire ! De nos jours, la plupart sont servis frais ou à température ambiante, mettant en valeur leur délicatesse. Pour les plus pointilleux, on servira de préférence frais les sakés fruités et délicats, de style ginjô par exemple, alors que les sakés plus riches et rustiques au goût de riz prononcé pourront être appréciés tant rafraîchis que chauffés. Grâce à son acidité plus faible que le vin et à l’absence de tanin, le saké peut s’accorder de manière très souple à de nombreux plats (fruits de mer, viande blanche, foie gras, jambon cru) et il n’est pas rare de faire tout un repas au saké. A vous de jouer.

  • Les Grands Alambics

    Les Grands Alambics

    La petite cave, située à Chambéry, propose des produits de qualité sous la houlette d' Alexandre Kubiak. Un embouteilleur à suivre !

  • Les Rhums de Ced
  • Liquid Treasures

    Liquid Treasures

    Liquid Treasures est une marque du site allemand Espirits. Liquid Treasures sélectionne avec soin des fûts de whisky et de rhum.

  • Littlemill

    Littlemill

    Littlemill est l'une des distilleries les plus anciennes d'Ecosse (1772). Cette distillerie des Lowlands utilisait la triple distillation et a fermé ses portes en 1994. Elle fût en partie démantelée en 1996 et un incendie en 2004 scella son sort. 

  • LMDW

    LMDW

    La Maison Du Whisky sélectionne depuis plus de 60 ans des spiritueux de grande qualité. De nombreux et anciens partenariats avec les plus grandes distilleries lui permettent de proposer des embouteillages appréciés par les amateurs de whiskys.

  • Longueteau

    Longueteau

    Fondée en 1895, cette ancienne sucrière fût fondée par Henri Longueteau. Cinq générations après, Longueteau perpetue la tradition en offrant un rhum pur jus de canne de grande qualité.

  • Macallan

    Macallan

    Cette distillerie de whisky, située dans la région du Speyside en Ecosse, a été créée en 1824 par Alexander Reid ; elle appartient au groupe Edrington. C'est l'une des plus importantes distilleries du Speyside, tant en production (près de 6 millions de litres d'alcool pur par an) qu'en renommée de ses whiskies. Les versions du Macallan sont des assemblages de différentes maturations entre fûts espagnols (fabriqués à Jerez en Andalousie) et fûts américains (issus d'une tonnellerie du Kentucky); ces single malt sont riches et puissants, marqués par des notes de fruits secs et d'épices.

  • Mackmyra

    Mackmyra

    Toute première distillerie suédoise, Mackmyra esr créée en 1999. Depuis, la marque précurseur a ouvert une seconde distillerie, faisant preuve d'innovation et de modernité en se fondant sur la loi de la gravité pour réaliser des économies d'énergie. Elle élabore un single malt racé aux accents typiquement suédois et propose des assemblages et des affinages toujours plus audacieux (fûts ayant contenu de la bière suédoise, du vin d'airelles etc...)

  • Maison Mounicq

    Maison Mounicq

    La Maison Mounicq fut fondée en 2017. 

    Cette maison familiale, porte le nom de la Grand Mère du fondateur, Cedrik Nadé. Une Femme forte, exigeante, et de confiance. 

    Des valeurs que le dirigeant a souhaité retranscrire dans sa maison.

    La Maison Mounicq a pour mission de proposer uniquement des spiritueux Français de prestige, rares et exclusifs, mais surtout d’une qualité exceptionnelle. 

    Le premier produit commercialisé par l'entreprise est la VODKA NADÉ, un spiritueux de prestige élaboré à Cognac à partir de raisins issus de la région de Bordeaux.

  • Mc Na Mara

    Mc Na Mara

    Les whiskies gaéliques ont été conçus et élaborés par le regretté Sir Ian Noble, longtemps gentleman farmer de l’île de Skye, au nord-ouest de l’Ecosse. Très attaché aux traditions celtes, cet aristocrate, fervent défenseur de la langue et de la culture gaélique, a eu l’idée d’élaborer des whiskies spécifiques pour ses compatriotes, aux noms et aux goûts reflétant leurs racines.

  • Michel Couvreur

    Michel Couvreur

    L’identité Michel Couvreur se révèle tout d’abord par l’élevage des whiskies en fûts de Xérès et de Porto principalement. Mais la singularité des whiskies Michel Couvreur provient en partie de la cave à Bouze-lès-Beaune (Côte d’Or), à mi-chemin entre l’Andalousie et l’Ecosse. Exceptionnelle, 150 mètres de galeries creusées au coeur de la roche bourguignonne, elle offre humidité, silence, calme et profondeur. Un choix des fûts et une danse délicate entre parties humides et sèches confèrent aux whiskies Michel Couvreur à la fois une puissance très intense et une rondeur très fondue. Les whiskies atteignent un style et une noblesse après plusieurs années de maturation.

  • Michter's

    Michter's

    Située en Pennsylvannie, cette distillerie américaine est née en 1753 sous l'impulsion de deux fermiers suisses, John et Michael Shenk. La distillerie ferme en 1919 avec la Prohibition. Elle est revendue ensuite, prenant le nom de Michter's en 1951. En 1989, les propriétaires déclarent faillite. La marque n'est pas morte pour autant : dans les années 1990, deux hommes d'affaire s'associent pour rendre hommage à ce qu'était Michter's autrefois, à savoir le meilleur whisky américain. La distillerie est déplacée dans le Kentucky, Etat de prédilection pour la production de whisky.

  • National Rums Of Jamaica Ltd

    National Rums Of Jamaica Ltd

    La gamme Jamaican Stills met en exergue les Trelawny Rums de la distillerie Long Pond, plus grande distillerie de Jamaïque, et qui produit un très large éventail de style de rhums (marks).

  • Neisson

    Neisson

    La plus petite distillerie de Martinique, née en 1931, préserve depuis trois générations un savoir-faire issu de la plus grande tradition martiniquaise. Les rhums agricoles qu'elle propose, élaborés exclusivement à partir du jus de la canne à sucre, bénéficient de l'Appellation d'Origine Contrôlée Rhum Agricole Martinique et offrent des saveurs aromatiques particulières et inégalables. La distillerie familiale reste une référence incontournable en termes de qualité et d'authenticité.

  • Nigori

    Nigori

    Toutes les liqueurs de la gamme Nigori sont produites par la petite brasserie d’Asahara dans la préfecture de Saitama. Tous les fruits sont récoltés par de petits producteurs locaux, puis lavés à la main : le travail et la sélection sont donc extrêmement rigoureux. Les liqueurs sont produites par macération de fruits entiers - mandarine mikan, pêche momo, prune ume et agrume yuzu - dans l’alcool neutre pendant six mois. Ensuite les fruits sont extraits et mélangés à une purée de nouveaux fruits pour donner ces arômes incomparables et la texture nécessaire aux "nigori" (trouble, non-filtré en japonais).

  • Nikka

    Nikka

    La célèbre distillerie japonaise a été fondée par Masataka Taketsuru, considéré comme le père du whisky japonais. Après sa formation de chimiste, Taketsuru fait son apprentissage en Ecosse en 1919, où il découvre le whisky. Il décide de lui consacrer sa vie. Une première distillerie voit le jour sur l'île d'Hokkaido en 1934 : Yoichi; une seconde en 1969 près de Sendai : Miyagikyo. Les single malts produits par ces deux distilleries nourrissent toute la gamme des whiskies du groupe Nikka, qui possède également la distillerie écossaise Ben Nevis depuis 1989.

  • Old Brothers

    Old Brothers

    Né d'une amitié entre deux amis (Anthony et Julien), Old Brothers a pour vocation de faire découvrir des fûts d'exception qu'ils ont sélectionnés. Située à Toulouse, cette jeune maison de négoce commence à se faire connaître...à juste titre!

  • Paranubes

    Paranubes

    Située à Oxaca au Mexique, la famille de José Luis produit de l'aguardiente depuis trois générations, mais également du rhum depuis 35 ans. La volonté de José Luis est d'offrir un rhum riche et parfumé de façon traditionnelle. José Luis cultive sa canne dans les montagnes de la Sierra Mazateca qui sont peu peuplées et qui procurent une végétation tropicale luxuriante.

  • PENDERYN

    PENDERYN

    Penderyn est un mélange subtil de tradition et de modernité, il se chuchote qu’il serait même le « uisgy » le plus doux au monde. En distillant pour la première fois en 2000, cette distillerie construite à proximité du Parc National de Brecon Beacons, renouait avec l’ancienne tradition du whisky gallois. Fait unique dans l’industrie du whisky : la distillerie possède une paire d’alambics Faraday, du nom de leur créateur. Cet alambic en cuivre à repasse est surmonté d’une colonne de distillation lui permettant de récolter un distillat des plus purs, à 92%. Distillerie innovante, Penderyn est également reconnue pour le vieillissement exceptionnel de ses malts, au sein d’anciens fûts de vin de madère. Une distillerie qui place la qualité des produits au centre de ses préoccupations en s’offrant depuis son ouverture les services du célèbre master distiller Jim Swan.

  • Plantation Rum
  • Redbreast

    Redbreast

    La marque irlandaise fait figure de pionnier parmi les single pot still irish whiskeys. A l'origine de la marque, des cavistes de Gilbey's à Dublin, qui faisaient vieillir et embouteillaient un whisky de Jameson. Gilbey's ferma en 1968 mais Redbreast était si apprécié qu'il eut l'autorisation de continuer à être distribué. Dans les années 1990, la marque fut rachetée par Irish Distillers, les producteurs du whisky Jameson, qui relancèrent le spiritueux comme un pure pot still 12 ans d'âge, partiellement vieilli en fûts de sherry. C'est le single pot still irish whisky le plus vendu au monde.

  • Rhum Rhum  PMG

    Rhum Rhum PMG

    Luca Gargano (Velier) et Gianni Capovilla (Maître distillateur reconnu) décident de s'associer pour créer Rhum Rhum SARL. Ils installent chez Bielle ( Marie Galante ) deux alambics qui donnent naissance au premier Rhum Rhum en 2008 

  • Rozelieures
  • Savanna
  • Sheep Dip
  • Signatory

    Signatory

    Fondée en 1988 par les frères Symington, cette société de négoce écossaise est depuis devenue le deuxième embouteilleur indépendant au monde. L'entreprise débute en vendant des single malt provenant de distilleries fermées ou qui ne commercialisent pas d'embouteillages officiels. Son nom Signatory vient du fait que, dès le début, les Symington numérotent et signent à la main chaque bouteille. En 1992, cette maison de négoce, qui est devenue une référence, acquiert sa propre chaîne d'embouteillage, et en 2002 elle devient propriétaire de sa propre distillerie en rachetant Edradour, la plus petite distillerie d'Ecosse. Signatory Vintage s'est spécialisé dans les single cask et les cask strengh.

  • Springbrank

    Springbrank

    Fondée en 1828, Springbank tomba dans l’escarcelle de la famille Mitchell à laquelle elle appartient toujours. Springbank est l’une des dernières distilleries écossaise à effectuer l’intégralité des opérations de production, du maltage à la mise en bouteille, sur place. Réputée pour l’extrême qualité de ses mises en bouteilles marquées par le sherry, Springbank connut au cours de la décennie 80 une traversée du désert qui laissa une marque indélébile sur ses stocks. On distingue ainsi deux périodes dans son style : jusqu'à la fin des années 90 marqué par le fût de sherry et, du début des années 2000, marqué par les fûts de bourbon.

  • TCRL

    TCRL

    Création de LMDW, Transcontinental Rum Line souhaite rendre hommage au voyage effectué par le Rhum pour venir finir son vieillissement en Europe. Transcontinental affiche sa part de vieillissement tropical et continental.

  • Teeling
  • That Boutique-Y-WC

    That Boutique-Y-WC

    Fondée en 2013 par Maverick Drinks, un négociant britannique représentant des marques européennes et américaines, That Boutique-Y Whisky Company pivilégie les spiritueux de production artisanale.

  • The Glasgow D

    The Glasgow D

    Fondé en 2014 et s'inspirant de l'esprit pionnier des premiers distillateurs d'Écosse, The Glasgow Distillery Company tireson nom de l'une des distilleries originales de Glasgow. Fondée à Dundashill en 1770, la distillerie fut connue pendant un certain temps sous le nom de The Glasgow Distillery Company et resta active jusqu'au début du XXe siècle.

  • The Islay Boys LTD
  • The Nectar

    The Nectar

    Fondée en 2006 par Mario Groteklaes et Jan Broekmans, qui partagent une passion pour les single malts écossais, cette société de négoce belge propose une gamme de qualité, où jeunes et vieux single malts se côtoient, qu'ils soient de distilleries réputées ou non.

  • The Whisky Agency

    The Whisky Agency

    Cette jeune société de négoce allemande propose des embouteillages de qualité, d'une grande sobriété, mais d'un goût précis et pointu, à l'image de son fondateur Carsten Ehrlich. 

  • Toro Albalá

    Toro Albalá

    Créée en 1922, cette Bodega située dans la région viticole espagnole de Montilla-Moriles, est reconnue pour la grande qualité de ses vins Don Pedro Ximénez et Amontillados, vieillis patiemment dans des fûts de chêne espagnol. Elle produit aussi des vinaigres de grande qualité en D.O.P (Denominacion de Origen Protegida vinaigre de Montilla-Moriles), élaborés à partir des vins de son domaine.

  • Toucan

    Toucan

    La Guyane est connue de tous pour sa nature vierge et sauvage, et son fleuve Maroni, véritable porte d’entrée de la forêt amazonienne. Pour les amateurs d’eau-de-vie de canne, cette terre française établie au cœur de l’Amérique du Sud, voisine du Brésil, évoque également le rhum Toucan. Un nom bien choisi puisque cet oiseau coloré et majestueux n’est autre que son emblème. Quant à ce rhum agricole, il se plaît à faire le lien entre la Guyane et la métropole. En effet, si la culture de la canne à sucre et la distillation de Toucan se font en Guyane, la réduction, la macération et l’affinage sont réalisés à Toulouse, au cœur du sud-ouest. Toucan peut aussi se targuer d’être produit au sein de la distillerie la plus proche de l’Équateur du monde du rhum et la seule survivante de l’industrie de l’eaude-vie de canne en Guyane. Naturellement, le climat guyanais chaud, humide et très ensoleillé toute l’année est propice à la culture de la canne qui est toujours récoltée à la main. Très riche en arômes, le pur jus de cette canne, également appelé vesou, est mis en fermentation puis distillé au sein de la rhumerie familiale Saint Maurice installée à Saint-Laurent du Maroni et dirigée par Ernest Prévot. C’est ce rhum titrant 70% qui fait le voyage pour la Ville Rose où il est réduit avec de l’eau très pure et mis au repos avant d’être embouteillé. À Toulouse, il est également question de macération et de vanille grand cru. La gamme Toucan compte en effet trois références : en plus du rhum agricole blanc apprécié pour la puissance des ses notes de canne fraîche, on trouve un spiced rhum baptisé Boco et Vaniliane, une version aromatisée grâce à une gousse de vanille.

  • Trois rivières

    Trois rivières

    Le nom Trois Rivières, ainsi que son moulin emblématique, font référence à une immense plantation qui aurait été créée par Nicolas Fouquet, surintendant des finances du roi Louis XIV juste avant sa disgrâce en 1661. C’est donc l’une des plus anciennes de la Martinique et la plus importante de cette époque. En 1785, un puissant propriétaire du Macouba rachète Trois Rivières, mais laisse celle-ci à l’abandon au profit d’une voisine nommée Grand Céron, qui devient une sucrerie où l’on fabrique également un peu de rhum. Le site ressuscite au début du XIXe siècle avec l’implantation d’une usine sucrière mécanisée qui va peu à peu être reliée à 19 kilomètres de chemins de fer pour y acheminer la canne. Il faut attendre le milieu du XXe siècle pour voir la production se tourner vers le rhum agricole. En 1994, Trois Rivières fut rachetée par le groupe français Bellonie et Bourdillon Successeurs (BBS), déjà propriétaire de La Mauny. En 2004, sa production est déplacée à Rivière Pilote et sa précieuse colonne à distiller originelle est remontée sur le nouveau site, à côté des colonnes La Mauny et Duquesne, garantissant leur qualité et leur singularité aux rhums à l’étiquette turquoise. Néanmoins, la plantation de canne à sucre est toujours en activité avec 120 hectares exploités. Le site est même devenu un lieu touristique incontournable dédié à l’histoire et à la culture du rhum, dont l’emblème est bien évidemment son moulin. Les rhums blancs se distinguent par leur minéralité marquée. La Cuvée de l’Océan en est la démonstration la plus parfaite, provenant d’une parcelle de cannes poussant presque les pieds dans l’eau. Aussi, la gamme des rhums vieux ne cesse de s’étendre et démontre l’extrême soin apporté aux vieillissements et assemblages. Sous la houlette de son talentueux maître de chai Daniel Baudin, les fûts sont soigneusement sélectionnés et sont alors soit assemblés, soit proposés en tant que millésimes ou single casks. Cerise sur le gâteau, les degrés de mise en bouteille sont également adaptés jusqu’à la commercialisation d’un cask strength, une pratique encore trop rare dans le monde du rhum agricole.

  • Valentine DD co.

    Valentine DD co.

    maximisation des profits, une chose importante s'est perdue : la qualité.

    Je prends position contre l'esprit de production de masse. Je suis ici pour prouver que l'ingéniosité et la production de qualité américaine sont toujours vivantes."

    Rifino Valentine

  • Valinch & Mallet

    Valinch & Mallet

    Valinch & Mallet est un embouteilleur indépendant d'origine italienne, établi par deux passionnées de whisky venant d'univers très diférents. Ils sélectionnent avec passion de sublimes single casks écossais. Chaque whisky est embouteillé sans filtration à froid afin de conserver toutes  ses saveurs, puis présenté dans une bouteille ornée d'une plaque métallique indiquant le numéro de fut et la distillerie d'origine.

  • Vallein Tercinier

    Vallein Tercinier

    Implantée dans la Saintonge depuis 1850, la famille Vallein Tercinier élève des Cognac et des Pineau des Charentes d’exception, élabore des liqueurs, crème et cocktail.

    Depuis cinq générations, la volonté de proposer le meilleur est perpétuée. Prix raisonnables, qualité des produits, possibilité de personnalisation, notre maison se tient à votre entière disposition pour vous satisfaire.

    Cognac, Pineau des Charentes, liqueurs : nous proposons une large gamme de produits pour séduire tous les palais. Vous trouverez aussi l’histoire et les caractéristiques du Cognac si celles-ci vous sont inconnues.

    Je crois qu’il est important de connaître les subtilités de notre terroir, les richesses des arômes et des goûts influencés par le sol, par le fut, par les chais pour mieux comprendre et mieux déguster le Cognac Nous vous accueillons également dans nos gîtes, et vous recevrons avec plaisir au Petit Paradis pour des dégustations

  • Velier

    Velier

    Fondée à Gênes en 1947, Velier s'est spécialisée au fil des ans dans les spiritueux haut de gamme sous l'impulsion de Luca Gargano. Il a, entre autres, fait découvrir au monde la distillerie Caroni.

  • Waterford

    Waterford

    L’orge, à l’origine des arômes complexes des Single Malts, est influencée par le sol sur lequel elle pousse. Par la terre qui nourrit ses racines, par le microclimat grâce auquel elle se développe, par son terroir. Cette vérité, longtemps sous-estimée, est au cœur du projet Waterford, initié dans la ville irlandaise éponyme, par le célèbre Mark Reynier. Favorisés par l’exceptionnelle richesse du terroir Irlandais mais aussi grâce à un outil industriel de haute technologie, les Single Malts Waterford repoussent les frontières de l’authenticité et de la traçabilité. Issue d’une longue fermentation, distillée lentement et vieillie dans différents fûts de chêne exceptionnels, sélectionnés pour leur qualité et leur profil, chaque édition limitée est un Single Farm. L’expression de la complexité d’un seul terroir, d’une seule ferme, d’une seule récolte… Un lieu, une ferme, à la fois ! Waterford est un manifeste radical, un défi intellectuel porté à l’univers des whiskies, une philosophie qui rejette le statu quo

  • Wemyss Malts
  • Westland

    Westland

    Située à Seattle dans l'état de Washington, cette distillerie novatrice du Grand Nord américain se démarque de ses consœurs en proposant un single malt au pays du Bourbon, créant ainsi un véritable terroir du whisky dans le grand Ouest américain. 

  • Wolfburn

    Wolfburn

    Située à Thurso au coeur de la région la plus septentrionnale d'Ecosse, Wolfburn écrit depuis 2013 une nouvelle page de l'histoire du Scoth Whisky en faisant renaître l'une des distilleries iconiques du 19ème siècle. Singulière, son caractère bien trempé laisse étonnamment découvrir l'un des single malts les plus élégants et fins. Léger et parfumé, il est produit à partir d'ingrédients locaux et de la même source d'eau que la distillerie originelle. Une distillerie prometteuse qui laisse présager de très belles surprises maltées dans l'avenir.

  • Woodford reserve
  • Worthy Park

    Worthy Park

    Worthy Park est l'une des plus anciennes distilleries de Jamaïque. Mais contrairement à ses concurrentes, elle s'est davantage fait connaître par son rhum que par son sucre. Fermée durant une cinquantaine d'années, elle fut complètement rénovée et modernisée pour ré-ouvrir en 2005.

  • Writer's Tears

    Writer's Tears

    Le 19ème siècle et le début du 20ème siècle représentent l’âge d’or des poètes, et romanciers en Irlande mais aussi celui du whiskey. A cette époque, l’Irlande était le premier pays producteur de whiskey au monde et le lieu de naissance de certains géants de la littérature classique dont George Bernard Shaw, Oscar Wilde, W.B. Yeats, Lady Gregory, James Joyce, Samuel Beckett et Bram Stoker. Beaucoup de ces grands auteurs prenaient refuge dans leur pub local où ils pouvaient trouver l’inspiration en observant la vie autour d’eux, tout en dégustant leur dram de whiskey favori. Loin des auteurs profitant de leur dram, les barons du whiskey irlandais se rebellaient contre l’apparition de la distillation par Coffee Stills qu’ils percevaient comme de qualité inférieure. Très protecteurs des traditions qui avaient rendu leur succès possible, le blend whiskey était considéré comme au-dessus des autres. Connu sous le nom de « champagne du whiskey irlandais » il s’agit d’un blend de pot still et de whiskies de malt, tous deux distillés dans des alambics en cuivre. Il était très apprécié des grands écrivains de l’époque moins pour l’inspiration qu’il procurait mais plus pour ses qualités organoleptiques ! La légende dit que les écrivains l’appréciaient tellement qu’ils en pleuraient des larmes de whiskey. Cependant, personne n’imaginait à l’époque que ce partenariat entre écriture et whiskey allait progressivement disparaitre dû aux différents changements technologiques, au commerce et à la guerre. Writer’s Tears de la distillerie Walsh Whiskey est un whiskey récompensé, honorant les whiskeys du 19ème siècle. Une expression unique, ancrée dans l’histoire qui traduit une philosophie « si vous voulez faire un blend, faîtes le bien, avec les meilleurs ingrédients, comme nos ancêtres l’ont réalisé ».